Ma Photo

Politique (en marge du "jité" de TF1)

  • AgoraVox
    Le média citoyen
  • Bakchich Info
    Scoops, informations, enquêtes et mauvais esprit.
  • BondyBlog
    Parce que la sphère du politique ne s'arrête pas aux limites de Neuilly-sur-Seine, à quelques bâtiments officiels de la capitale et au Fouquet's.
  • Contre journal
    Les informations ou les débats occultés ou chassés de l'actualité
  • Ipol
    Pour vous aider à y voir clair dans la pro- et la con- fusion des images d'actualité, tant il est vrai qu' "en politique, ce qu'il y a de plus difficile à apprécier et à comprendre est ce qui se passe sous nos yeux" (citation d'Alexis de Tocqueville mise en exergue sur la bannière du site).
  • Rue89 | Votre révolution de l'info
    Une autre manière de traiter l'information.

Liens d'estime

  • A Miami
    Sous la plume désenchantée de Jean-François Chénin, les reflets du temps qui passe sur des décors de pacotille
  • A nos enfants (Fanny Grangier)
    Le regard intelligent, sensible et enthousiaste d'une jeune femme à l'attention de toutes celles et tous ceux qui veulent un monde meilleur pour leurs enfants.
  • Anecdote
    L'art et la manière de raconter des histoires (ENG)
  • Art et caetera
    Tout ce qu'il faut voir à Paris... sous l'oeil perçant et la plume subtile de Claire
  • Blablablog
    Furieusement littéraire et terriblement éclectique
  • Fragments de géographie sacrée
    Sous la houlette de Robin Plackert, découverte de chemins de traverse en pays berrichon et marchois, avec escapades toujours possibles, digressions poétiques et littéraires toujours à craindre...
  • Haruki Murakami
    Epoustouflant et hallucinant.
  • La France vue d’ailleurs
    Si vous pensez qu'en France, notre vision du monde est trop empreinte d'esprit de clocher ("parochial", diraient les Britanniques) ou que nous sombrons dans la schizophrénie absolue à force de regarder les circonvolutions de notre nombril, allez faire un tour sur ce blog. C'est rafraîchissant, parfois inquiétant, mais toujours à propos. Ou comment l'art de changer de point de vue au sens littéral, physique, du terme, permet d'élargir la vision d'ensemble et l'espace des possibles... Stimulant !
  • La Troisième Voie, par Marc Traverson
    Développement personnel et professionnel sur les traces du grand Milton Erickson : riche, éclectique et subtil.
  • Le blog d'Hélène Wolff-Eugène
    Un plaisir de blog où les billets de (bonne) humeur le disputent aux dictons populaires, aux recettes savoureuses ou à la recherche d'anagrammes... Que du bonheur !
  • Le Monolecte d'Agnès Maillard
    Eclectisme et fraîcheur d'esprit
  • L’improvisation, c’est la vie !
    Jouer sa vie en public, la mettre en scène, se multiplier à l'envi en fonction des différents rôles que vous souhaitez assurer... Hétéronymes : dérouler son existence avec légèreté, détachement, un sourire aux lèvres.
  • Nathalie Bouyssès
    Nathalie est une amoureuse de l'Italie. En exergue de sa page personnelle, il y a cette citation : "Vous pouvez garder le monde entier, si je peux garder l'Italie" (Guiseppe Verdi). Au détour de ses pages, vous rencontrerez aussi l'un de mes auteurs préférés : Erri De Luca.
  • Photographies d'art (Arnaud Frich)
    Quand l'image sacrée est belle c'est l'imagination qui est profanée...
  • Traces Ecrites
    Littérature, poésie et amour de Marseille

Stylé

  • Alayaya (Sauvons la Terre)
    Vue de Châteauroux, la terre est ronde, jolie et souriante.
  • Blogosapiens (Isabelle)
    Humain & humaniste. Une petite lumière pour quitter les rivages de l'intranquillité et entamer la navigation hauturière vers la sérénité et l'accomplissement de soi.
  • Bulle de Papier (Ardalia)
    La bio de l'éditorialiste en dit long sur ses intentions : "Je suis... et c'est déjà pas mal."
  • Confidences de blonde
    Ephéméride sans ride : la vie au jour le jour d'une adorable blonde au grand coeur. Suivez Miss Léna dans ses oeuvres...
  • Deedee
    La vie trépidante et truculente d'une parisienne à Paris. Des conseils précieux aussi pour ne pas sortir idiot dans la capitale...
  • Florence
    Sourire de femme, poésie et fraîcheur se rencontrent...
  • Jorkyball Normand
    Un nouveau sport pour se défouler entre amis, un nouvel endroit où s'amuser à Caen. Sans parler de l'accueil toujours souriant de Julie et Franck. A ne pas manquer si vous êtes dans les parages.
  • Le Journal de Ray Dacteur
    Plein la vue, plein les oreilles... avec une bonne dose d'humour en prime. Pour votre plus grand plaisir !
  • Les mots ont des visages (Joël Guenoun)
    Jeux de mots et d'écriture
  • Les pitchounous
    Bien sûr, il n'est pas souvent mis à jour ce blog. Mais, bon, les pitchounous, ils font ce qu'ils veulent quand bon leur semble...
  • Lulu in the tube
    Déambulations d'une jeune compatriote dans les Iles Britanniques. Très belles photos, impressions délicates cueillies sur le vif. "Stylé", en somme.
  • Sandra
    Sans drap... ni couverture : les tribulations de Sandra, institutrice à Bordeaux. Rires d'enfants et questions d'adulte.
  • Sélian
    Un parfum d'Espagne dans un monde sans frontières.

Economie de l'immatériel

  • Bertrand Duperrin (Français... mais avec une version en anglais, as well)
    Pour découvrir les mutations sociétales induites par la dissémination des nouvelles technologies et notamment ce que le "Web 2.0" va changer dans notre manière d'échanger avec les autres.
  • Chris Anderson (The Long Tail - English)
    L'un des concepts les plus novateurs de l'économie de l'immatériel. Maintenant que les marchands ne sont plus contraints par la disponibilité d'espace pour vendre leurs produits, les consommateurs voient leur liberté de choix s'élargir. Et ils s'en donnent à coeur joie. Sus à la tyrannie des hits ! A nous les éditions limitées, incunables, épreuves rares. Si vous ne voulez pas rester à la traîne de cette révolution en marche, je vous invite à faire un tour ici.
  • Claude Aschenbrenner (SerialMapper - Français)
    La carte n'est pas le territoire. Certes. Mais elle dit tant de choses sur notre façon de nous représenter le monde. Un délice.
  • Collectif de créateurs d'entreprises en série (Entreprise facile - Français)
    Vous voulez échapper à la tyrannie du salariat ? Vous vous défiez des slogans de gauche (le "travaillez moins pour que plus parmi nous travaillent" de Mme Aubry) ou ceux de droite (le désormais célèbre "Tavaillez plus pour gagner plus" de M. Sarkozy repris en écho par Mme Lagarde) ? Vous avez envie de *** CREER *** votre entreprise ? Alors, c'est ici que ça se passe : le vade mecum indispensable pour les candidats à la création d'entreprise et un excellent site de référence pour ceux qui ont déjà fait le pas.
  • Emmanuelle Chen-Huard (Cajou)
    Dans l'économie de l'immatériel, la technique veut systématiquement occuper le haut du panier. Dans sa pratique du journalisme & de la communication, Emmanuelle sait toujours la remettre élégamment à sa place pour replacer l'homme au centre des débats.
  • Garr Reynolds (English)
    Je ne sais pas vous, mais moi, je suis chaque jour affolé de voir combien les compétences dans l'art de présenter ont du mal à se répandre dans le corps social. Les technologies censées nous aider (PowerPoint et cie) n'y changent pas grand chose. Pire, on dirait que leur utilisation agit comme un amplificateur des lacunes. Ces dernières deviennent criantes. Alors si vous voulez confronter vos pratiques aux considérations d'un expert, faites un petit tour par ici.
  • Guy Kawasaki (How to Change the World - English)
    Quand on a été aux commandes du marketing aux côtés de Steve Jobs lors du lancement du Mcintosh et qu'on a participé en tant que capital-risqueur au lancement de nombre de sociétés dans la Silicon Valley, fatalement on a des choses intéressantes à raconter...
  • Jacques Froissant (Français)
    Le registre de ce qui bouge dans la high-tech en France. Un observatoire aussi des opportunités de travail qui en découlent.
  • Jean Michel Billaut (Français)
    Pas besoin d'avoir 20 ans pour être un "as" des nouvelles technologies. La preuve.
  • Jean Véronis ("Technologies du Langage" en français)
    La vision de l'universitaire, bien ancrée sur la réalité.
  • Kathy Sierra (Create Passionate Users - English)
    Une vision iconoclaste et rafraîchissante sur les nouvelles règles de bon comportement dans l'économie de l'immatériel
  • Nouvelles tendances, technologie, innovation (Yoann Derriennic)
    "Stay hungry, stay foolish" (Steve Jobs, en 2005 devant un parterre d'étudiants de Stanford)
  • Vanina Delobelle (Français)
    L'économie de l'immatériel vécue sous toutes ses coutures - avec quand même une dominante marketing.

Avis à la population

  • Creative Commons License
    Sauf notification contraire, les contenus présents sur ce site sont mis à votre disposition selon les termes d'un contrat Creative Commons.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

« Apollon et Dionysos sont-ils si différents ? | Accueil | Dent-de-lion »

23/06/2007

TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00d8345256f969e200e00985ac8b8833

Voici les sites qui parlent de Le sexe de la ville :

Commentaires

Robin

Guy-René Doumayrou cite une seule fois Barcelone dans sa Géographie sidérale, mais ce n'est pas sans un certain écho à vos lignes suggestives...
"Poursuivant son chemin par-delà la crête pyrénéenne, l'axe hyperboréen arme au bord de la mer la barque de la lune, Barcelone, très ancienne capitale de Catalogne (cata-lunya : chatte-lune), (...)"(pp. 174/175)
Bien à vous, Jean-Marc.

Jean-Marc à Robin

Proprement sidérante cette décomposition du mot "Cata-lunya" en "chatte-lune"... Pour autant, il me faut bien reconnaître ici que la cité de Barcelone s'étend comme une demi-lune autour du rivage méditerranéen.

LyRiAnN

Une ville est féminine ?
Je me demande juste s'il n'y a pas un peu de symbolisme "culturel" là-dessous. Après tout, la ville est protectrice et par son côté labyrinthique, elle suggère l'intestin méandreux d'une matrice protectrice. C'est une entité. Maintenant, "ville" reste neutre pour d'autres langues, alors...

Alayaya Ellie

Il faut reconnaître que, quelque ville que l'on ausculte, il y aura bien quelques artères pour former un Y quelque part... l'important, c'est d'avoir cette ville dans le sang ^^

Jean-Marc à Alayaya Ellie

Certes, certes... un embranchement en forme de "Y" faisant la jonction entre 2 artères doit pouvoir se trouver dans n'importe quelle ville. Ce qui est plus rare à mon sens, c'est lorsque l'intersection entre les branches du "Y" constitue le point de passage obligé de toute déambulation. Que ce soit la place du Rossio à Lisbonne l'obélisque de Colomb à Barcelone, il s'agit là de deux points de ralliement immanquables. Quoi que vous fassiez, quelles que soient vos intentions (rendez-vous d'affaires, amoureux ou simple promenade), vos pas vous y conduisent sans détour. Il y a un magnétisme topographique autour de ces lieux et je ne suis pas sûr que tant de villes que ça possèdent ce genre de caractéristiques. Bien à vous.

Jean-Marc à LyRiAnN

Humm... J'ai beau chercher, dans les langues que je connais, la "ville" est toujours au féminin : die Stadt, la città, la ciudad, a ciudade. Ce serait sympa de voir si tel est le cas dans des langues slaves, en arabe, en hébreu... Mais, là j'ai besoin d'aide. La vôtre ?

shakti

Et pourtant, "Paris brûle-t-IL ?"

;-)

Jean-Marc à Shakti

Bien vu Shakti ! Un simple titre de film et c'est toute une construction mentale qui s'effondre. Dommage... Je trouvais que cet anthropomorphisme sexué avait de la gueule. A revoir, donc.

Webiane

Je trouve quand même dommage de décider que le sexe féminin se résume à un triangle ! Le triangle est aussi chez les hommes au même endroit, mais ce qui est devant domine, et on oublie de voir le triangle, on dirait ! Bon, c'est de l'humour, vos commentaires m'ont bien amusée.
Il y a plein de villages, et eux, même ceux situés au confluent de rivières, restent masculins.
Vous vous souvenez de ce film où le héros se retrouvait sans cesse dans ce paysage étrange composé de deux mamelons et, à bonne distance, d'un triangle très herbeux et très évocateur ? J'ai oublié le titre...ou alors, j'ai rêvé de ce paysage.
Une ville avec deux collines, ça existe ?

Jean-Marc à Webiane

Oui Webiane. Tout cela est bien saugrenu, j'en conviens. Vous évoquez ce film (?) ou ce paysage rêvé (?) dans lequel un homme trouve sa vision du monde emprisonnée par une topographie (topo : souris en italien) lui rappelant une anatomie toute féminine. Il faut que je vous dise comment je fus assailli par cette troublante représentation de la ville.

C'était il y a une vingtaine d'année. J'étais à Lisbonne justement et j'admirais le point de vue à partir de l'esplanade du Castelo Sao Jorge [avec le tilde sur le "a", pour prononcer "san"]. A cette hauteur d'oiseau, vous voyez très distinctement la façon dont la ville s'est développée, comment les malheurs (le tremblement de terre de 1755, par exemple) ont impacté sa "physionomie", comment s'organisent les grands flux de déplacement humains.

Alors que mon regard plongeais vers le large, au-delà du pont du 25 avril, je me rendis soudainement compte combien le plan de la ville ressemblait au torse d'une femme étendue. Sur mon promontoire, je pouvais m'imaginer fouler le mamelon d'une grande dame assoupie. En face de moi, le Bairro Alto, autre mamelon serti de "miradouros" tout aussi merveilleux. A mes pieds, le quartier maure (Mouraria), quartier de bien mauvaise réputation (ma fama, mala fama, mal-famé, mal femmé [;-D] comme le suggère Anne-Marie Garat sans son livre éponyme). De l'autre côté, l'Al-fama, le vieux quartier dont les maisons s'étagent en gradins successifs vers la "mer de paille", ce renflement que connaît le Tage avant de déboucher, via un ombilic étroit dans l'océan...

Comme vous le voyez, la beauté du spectacle, un sentiment délectable d'être en harmonie avec le monde et le hasard de la toponymie m'avaient conduit à érotiser la géographie environnante.

Voilà narrée ma petite hsitoire, alors que n'ayant rien à faire, sur un promontoire sis à un con-fluent, je me livrais corps et âme aux divagations superflues de son esprit en goguette ^^

MrBark

merc à toi pour la pic :D

Wawaa

En tant qu'ex étudiante en littérature, je comprends tout à fait ce genre d'interprétation et d'extrapolation un peu folle ! Au moins, on peut être créatif avec des choses déjà connues, déjà installées. Une autre façon de s'exprimer peut-être.

J'opterais plutôt pour une coïncidence entre la linguistique pure qui veut que le mot "ville" soit féminin et l'agencement des villes qui a probablement était fait en fonction des contraintes géographiques non?

Ma question est : y'a-t-il des forêts sur les triangles? (bah quoi? ....)

Jean-Marc à Wawaa

Une forêt sur le triangle ? Humm... Pour peu qu'elle soit touffue et que la canopée soit frisée, on parlerait alors de canichon (http://www.buzzeum.com/2008/04/07/lenfer-dans-le-metro/#comments).

Aurions-nous affaire à la porte de l'enfer ou à celle du paradis ?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Mes blogs professionnels

  • L'Art de Raconter
    ... ou comment la maîtrise des techniques de récit peut vous aider à améliorer significativement vos performances dans des domaines aussi divers que la vente, la communication aux employés, le taux de conversion en ligne...
  • Vendre !
    L'économie troque progressivement le "lourd" (hard) pour le "léger" (soft). Cette évolution impose une refonte de fond en comble des pratiques commerciales et marketing. A suivre de près...

décembre 2014

dim. lun. mar. mer. jeu. ven. sam.
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      

Recherche...

  • Recherche limitée à ce blog

Bonnes tables à Paris

  • Dîner heureux dans la capitale
    Sur les "Chroniques du Plaisir", alias le blog de Thierry Richard, l'indispensable vademecum pour qui veut faire voyager ses papilles aux 4 coins du monde sans sortir de table.

Abonnez-vous

  • Pour être informé(e) dès que le contenu de ce blog est mis à jour...

Recevez une notification automatique

Emotions

  • Aiguilles, bas, et vous voilà sans dessus-dessous
    Sous la plume de Dominique, érotisme et poésie riment si bien ensemble.
  • Blog de littérature, art, photographie et poésie érotique
    Le boudoir de mademoiselle K. Erotique : tout simplement & très joliment.
  • Corps et âme
    Sous la plume d'Arthémisia, des poèmes, des tableaux, de la beauté... et une grande sensibilité.
  • Currenti Calamo (Italiano)
    Plongez dans une vision solaire du monde. Albert Camus aurait aimé, je crois.
  • Elseneur
    Are we "such stuff as dreams are made on" ? Is "our little life just rounded with a sleep" ? Pour les naufragés des tempêtes de la vie, les amoureux de Shakespeare en particulier et de la poésie en général.
  • Eric Lafforgue | Photographie
    Tour du monde de la diversité humaine : visages des quatre coins de la planète. Saisissant de beauté !
  • Gilles Jobin et ses Jobineries
    C'est ici que vous pourrez découvrir, parmi nombre de joyeusetés de tout poil, combien il peut y avoir de beauté dans le dialogue entre un professeur de mathématiques et un jeune enfant (rubrique "mathématiqueries").
  • Illustrations troublantes
    Marjolaine Larrivé est illustratrice. Avec un style bien à elle et un redoutable coup de crayon, elle donne un éclairage inattendu aux contes de notre enfance. Frais, érotique et jubilatoire.
  • Invitation au voyage
    Le regard de Bertrand porté sur le monde à partir de la vallée du paradis au Chili, Valparaiso.
  • La chambre noire de Gaëna
    Un appareil photo, une robe rouge et un onirisme d'une beauté troublante
  • Le Miroir de la Chouette
    Espiègleries outre-Atlantiques de Marie-Danièle. Surréalite et poétique à souhait.
  • Les mots croisés
    L'univers de Gaëna, toujours aussi onirique et délicieux, mais cette fois en mots et en chansons.
  • Momina - Rêveries d'art
    Digressions très personnelles autour d'un tableau. Beau, tout simplement.
  • Moon River (English)
    Pour vous laisser surprendre : un pied sur la terre ferme, mais la tête dans les nuages
  • Plaisirs de bouche
    A la table d'Anaik, aussi appelée "le confit c'est pas gras"... Quand la gastronomie s'allie à une écriture fine, c'est le plaisir qui est décuplé. A déguster sans modération, l'oeil pétillant et la papille en émoi.
  • Terres de femmes
    Le monde d'Angèle Paoli : vu à partir de l'île de Beauté, le monde n'en est que plus merveilleux.

Sur ma table de chevet

  • Mario Vargas Llosa: Tours et détours de la vilaine fille (ISBN 2-07-078083-X)
    Elle est l'archétype de la garce ; il est l'emblème du ballot. Pourtant, à eux deux, ils tissent une admirable histoire d'amour, sans la moindre mièvrerie ("huachaferia" en limésien, traduit en "cucuterie" dans le livre). (****)
  • W. Wilkie Collins: Quand la nuit tombe (ISBN 2-7529-0220-4)
    Anecdotes et expériences curieuses de la vie d'un artiste itinérant. 6 superbes nouvelles un rien empreintes de mystère écrites dans un style très pur par un contemporain de Charles Dickens. (***)
  • Javier Cercas: A la vitesse de la lumière (ISBN 2-7427-6276-0)
    Deux destins se croisent : un ancien du Vietnâm et un jeune maître-assistant espagnol partagent le même bureau au département de langues d'une université du mid-west. Le premier paraît terne. Pourtant, il a connu l'ivresse de la guerre façon Apocalyse Now. Le deuxième découvre la réussite à la sortie de son quatrième roman, avant de déchoir brutalement. A la croisée de leurs chemins, une rencontre improbable et un petit chef d'oeuvre. (****)
  • Andrea Camilleri: Le Roi Zosimo (ISBN 2-253-10911-8)

    Andrea Camilleri: Le Roi Zosimo (ISBN 2-253-10911-8)
    Avant de lire cet ouvrage truculent, baroque et un rien déjanté, je croyais que seule Barcelone en 1936 avait vécu un intermède d'an-archie. Agrigente aussi. C'était en 1718. (*****)

  • Nicole Krauss: L'histoire de l'amour (ISBN 2-07-077308-6)
    A New York, une jeune fille et un vieillard donnent un visage à une histoire d'amour, sur fond de diaspora. Entre eux : un prénom magique, Alma, et un livre prophétiquement appelé 'histoire de l'amour'. Superbe ! (*****)
  • Ryszard Kapuscinski: Mes Voyages avec Hérodote (ISBN 2-259-20252-7)
    Le grand reporter polonais nous fait découvrir la diversité du monde au travers de ses pérégrinations dans l'espace : Chine, Inde, Ethiopie, Algérie... Chemin faisant, il nous livre son expérience à la lueur du grand conflit Europe / Asie tel que relaté par Hérodote dans son "Enquête" monumentale. Voyage dans le temps et dans l'espace à la fois, avec moult mises en parallèle, anecdotes et digressions sur la diversité et la richesse du monde. Enthousiasmant ! (*****)
  • Michel Butor: La Modification (ISBN 2-7073-0312-7)
    L'ouvrage de référence du Nouveau Roman. Paris - Rome en train. Départ de Paris avec la ferme assurance de quitter femme & enfants pour refaire votre vie avec Cécile, votre maîtresse romaine ; arrivée à Roma Termini avec la certitude désespérée que rien ne changera. La modification : ce sont les tours & détours, les cheminements tortueux de votre esprit durant ce périple ferré, l'abandon final de votre projet d'origine. (***)
  • Erik Orsenna: Voyage aux pays du coton - Petit précis de mondialisation (ISBN 2-213-62527-1)
    Parcours aux 4 coins du monde (Mauritanie, Etats-Unis, Egypte, Ouzbekistan, Chine, France) autour d'une matière première -- le coton -- pour comprendre les mécaniques en oeuvre dans un processus "mondialisé" de longue date. Entre les tenants de la modification génétique (les brésiliens), les gardiens de la tradition (les égyptiens), les productivistes (ouzbeks), les protectionistes tournés vers le client(américains), les laissés-pour-compte (mauritaniens), les capitalistes anti-démocratiques (chinois), ce ne sont que fleurets mouchetés, trahisons & perfidies subtiles dans un climat d'interdépendance souriante. Une pérégrination admirablement racontée par Erik Orsenna. (*****)
  • Anne Nivat: Islamistes - Comment ils nous voient (ISBN 2-213-62862-9)
    Précieux : l'auteur se contente de relater ce qu'elle entend au fil de ses pérégrinations en Afghanistan, au Pakistan et en Iraq, de la bouche d'islamistes, c'est-à-dire de personnes obéissant aux préceptes du Coran. En s'éloignant délibérément du jugement et en accomplissant de la plus belle des manières son métier de grand reporter, Anne Nivat rend justice à la vérité. (****)

Filiations électives

  • french 2.0
  • Rédacteur Agoravox

Audience

  • Wikio - Top des blogs
Blog powered by Typepad
Membre depuis 10/2005